TRADUCTION

mercredi 5 avril 2017

GOMA/ CENTRE DE SANTE CARMEL : LE RÉCIT DU PETIT USHINDI..

Le Dieu qui est le nôtre…
                         est le Dieu des victoires!


Le récit du petit Ushindi ...

               ou la Victoire sur la cryptorchidie

Nous sommes vers la fin du temps de carême, temps fort de conversion intérieure et de purification, de lutte mais aussi de victoire. Dans quelques jours, nous allons célébrer la victoire du Ressuscité. Mais déjà, nous autres, nous avons commencé à goûter à cette victoire dans notre centre de santé.

0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=
Les locuteurs de la langue Kiswahili traduisent le mot victoire par « Ushindi ». Ushindi, c’est aussi le nom  d’un garçon de 8 ans qui vit à une quinzaine de kilomètres de notre centre de santé mais qui est originaire de Sake, une localité située à 20 km à l'Ouest de Goma.
Cet enfant est un  orphelin de père et de mère.  Ses parents sont morts quand il était encore un bébé. Nous n’en connaissons pas les circonstances. A la mort de ses parents, il a été récupéré lui et son grand frère âgé aujourd’hui de 10 ans par les grands-parents paternels. Comme le malheur ne vient jamais seul, dit-on, la mort a encore frappé à la porte de ce tout petit garçon Ushindi en lui arrachant son grand-père.
A la mort de celui-ci, la famille a décidé de quitter cette maudite localité de Sake et immigre à Mugunga à la recherche d’une vie meilleure. A Mungunga, la majorité des enfants ne va pas à l’école par faute de moyens financiers. Ushindi est de ceux-là.
Le 14 février 2017, à la fête de Saints Cyrille et Méthode, Ushindi nous arrive au Centre nutritionnel du Centre de Santé de référence Carmel dans un état de malnutrition aigue sévère mixte compliquée de paludisme et de cryptorchidie. 

Si le paludisme est très connu dans notre zone de santé, la cryptorchidie, elle, semble être un mot savant pour beaucoup. Inutile de recourir à votre dictionnaire, nous allons nous donner la peine de vous l’expliquer tout à l’heure. Pour ceux qui ne le savent pas, la cryptorchidie est une anomalie de l’appareil génital masculin. C’est un problème de  la migration d’un ou des deux testicules, qui restent dans l’abdomen et ne descendent pas dans les bourses. Mais, il ne faut pas voir le diable partout : cette anomalie survient lors de la formation de l’embryon et du fœtus, avant la naissance. 
Cette anomalie peut se corriger spontanément au cours des 3 à 6 premiers mois de vie. Une fois passée la première année, si le testicule n’est pas descendu, la maladie devient définitive et impose un traitement pour éviter le risque de complications. Ushindi notre ami faisait partie de ce dernier cas. A son arrivée dans notre centre nutritionnel, Ushindi ne riait pas du tout et il était triste, mais au fur et à mesure, il s’est habitué avec les autres enfants. Après son intégration, il est devenu joyeux, vivant. C’est là que nous avons découvert que le petit Ushindi, était un garçon énergique, enthousiaste et rayonnant.
Lorsque nous avons vu qu’il avait récupéré sur le plan nutritionnel nous avons décidé de l’opérer pour sa cryptorchidie. Un geste nécessaire afin de lui donner la chance d’être père demain et d’éviter une possible  stérilité. L’opération a eu lieu le 31mars 2017 et s’est bien passée. L’équipe médicale du Centre de Santé de Référence Carmel a assuré sur tous les plans. L’enfant va bien et veut déjà jouer.
Sa grand- mère  qui le garde est très heureuse et rend grâce au Seigneur.

Pourquoi ne pas alors chanter avec le psalmiste l’hymne triomphal à la gloire du Dieu d’Israël, en disant : « Que le Seigneur soit béni ! Jour après jour, ce Dieu nous accorde la victoire. Le Dieu qui est le nôtre est le Dieu des victoires… » (Psaume 67, 20-21). 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire